Cannes de combat

 

assaut-mixteLa canne de combat est un sport de percussion. Il se pratique à l’aide d’un bâton de châtaignier de 95 cm de long avec lequel le « canniste » doit toucher son adversaire le plus souvent possible. Les Cannes Boursier vous proposent leurs modèles pour des achats en gros ou à l’unité.

Plus de renseignements : 04 76 66 07 75.

 

Cannes et bâtons pour la boxe française

La Canne de Combat et le Bâton sont des sports de combat utilisant une arme en bois conique et contondante. La canne d’une longueur de 95 cm et d’un poids d’environ 120g se tient à une main. Le bâton, long de 140cm, pesant environ 400g, se tient à deux mains.

Ces deux disciplines utilisent des mouvements de frappe réalisés avec le côté de l’arme et non avec la pointe. Ce sont des coups qui tranchent, apparentés aux coups de taille du sabre sans les coups de pointe, dits d’estoc. Les règles techniques des coups et les surfaces autorisées respectent la méthodologie des techniques et le règlement d’arbitrage de la Canne de Combat et du Bâton.

DSCN4858Cannes et bâtons de combat en bois de châtaignier disponibles

  • Canne de combat noire COMPETITION (BCN) – Longueur 95cm – Poids 100 à 125 gr
  • Canne de combat rouge ENTRAINEMENT (BCR) – Longueur 95cm – Poids 125 à 150 gr
  • Canne de combat verte MANIPULATION (BCV) – Longueur 95cm – Poids 150 à 200 gr
  • Bâton de combat en bois de châtaignier
  • BBC – Longueur 140 cm

Zoom sur la canne de combat

La canne appartient au patrimoine des sports de combat français. Apparue dès le début du XVIIe siècle en France à la Cour du Roi, la canne ne se démocratise réellement qu’à partir du XIXe siècle, à tel point qu’elle devient un accessoire vestimentaire incontournable pour tout individu masculin désirant respecter les canons de la mode. Dès lors, les Maîtres d’Armes d’escrime dont l’activité diminuait en raison de la cessation du port de l’arme et des duels, ont développé des méthodes de défense avec les cannes.

En 1978, Maurice Sarry, un pratiquant de Boxe Française, codifia une méthode sportive de la canne, qu’il appela «canne de combat». C’est la même méthode sportive qui est aujourd’hui utilisée en compétition, dont les niveaux s’échelonnent du régional à l’international.

Principe et intérêt

La canne de combat est une discipline sportive dont la finalité reste la touche. Il existe 6 attaques de base dont la particularité est d’être « préparées » (on parle d’« armer » une attaque). Ces armés et le développement circulaire des attaques font de la canne un sport à la fois technique, ludique et esthétique. Le but du jeu est de marquer des points en touchant l’adversaire sans se faire toucher. Il est ici bien question de touche, car toutes les attaques sont contrôlées et il est interdit de faire mal à son adversaire.

Par ailleurs, les assauts se déroulent dans des aires circulaires de 9m de diamètre, ce qui les rend spécialement riches en déplacements, sollicitant en permanence les muscles des bras, des jambes, la ceinture abdominale et bien évidemment le cœur.

Contrairement à des pratiques très latéralisées, la canne permet également de développer l’ambidextrie puisque l’arme peut être changée de main à l’envi, ouvrant par là-même de nouvelles perspectives stratégiques. La double canne, c’est-à-dire la pratique de la canne avec une arme dans chaque main, développe cette même compétence.

Enfin, si le renforcement musculaire est impératif, la canne favorise le développement de la souplesse en raison des mouvements amples qu’elle requiert, tant au niveau des bras qu’à celui des jambes.

Les pratiques

La canne sportive est une canne tronçonique en châtaignier. Elle pèse entre 180 et 300 g selon les modèles et se pratique avec des protections dans une aire de combat régie par un arbitre. La double canne consiste à utiliser une canne dans chaque main. La méthode d’attaque reste la même, le principe sportif également, mais la stratégie diffère un peu de la canne standard.  Le bâton mesure 1,40m et pèse aux alentours de 500g. Il se manipule à deux mains et donne lieu à des assauts arbitrés ou à des duos. La canne de défense se pratique avec n’importe quelle canne : à pommeau, en rotin, recourbée, etc… Sa pratique consiste à savoir se défendre au moyen d’une canne et contre une canne.

Source : Comité national chargé de la canne en France (CNCCB)

Publicités