Les raisons du succès

  • Les seules machines existantes sont le fruit de l’imagination de nos prédécesseurs.
  • La matière première est intarissable, puisqu’il s’agit d’un élément naturel coupé par nos soins en forêts : la pousse de châtaignier. Dans nos ateliers, les employés taillent, coupent, chauffent, tordent et détordent ces pousses.

Au total, 32 étapes sont nécessaires pour « sculpter » cannes et bâtons. C’est au fil du temps que nous acquérons une excellente dextérité manuelle. Pour la phase la plus délicate du redressage des bois, on compte jusqu’à trois ans d’apprentissage. Notre connaissance est ainsi transmise de génération en génération et notre but a toujours été de privilégier la qualité. C’est sans doute le secret de notre longévité.

  • Un mode de fabrication respectueux et complexe
  • Une matière première précieuse. Le châtaignier est le seul bois utilisé pour la fabrication des cannes et bâtons de montagne. C’est le seul à allier raideur, robustesse et légèreté.
  • Un savoir faire transmis de génération en génération depuis 1898.
Publicités